Où aller en Malaisie ? Le Guide des INCONTOURNABLES | On Part Quand ?

La Malaisie est un pays d’Asie dont on entend finalement assez peu parler. Avant d’y aller, complètement par hasard, lors de notre grand voyage de 20 mois autour du monde, nous ne connaissions pas grand-chose de ce pays. Même sur internet, les renseignements n’étaient pas toujours évidents à trouver pour savoir où aller en Malaisie. Aujourd’hui, bien que la Malaisie soit un peu plus touristique que ce que cette introduction laisse présager, ce pays reste préservé du tourisme de masse. Croyez-nous, vous n’aurez aucun mal à profiter d’une Malaisie authentique et accueillante.

Si vous avez décidé de partir en voyage en Malaisie, vous vous demandez peut-être ce que vous pourrez bien y faire et où aller en Malaisie ? Bien que nous ayons raconté nos deux mois de voyage là-bas dans nos carnets de voyage, on s’est dit qu’un petit guide complet des lieux à visiter en Malaisie pourrait vous intéresser.

Ci-dessous donc, nous vous proposons un récapitulatif complet des incontournables à aller voir en Malaisie et des coins un peu hors des sentiers battus pour bien organiser vos vacances. En espérant que cela vous sera utile !

Les incontournables d’un voyage en Malaisie

Comme tous les pays d’Asie, la Malaisie regorge de richesses incontournables. De la jungle du Taman Negara aux îles paradisiaques en passant par Kuala Lumpur, son irrésistible capitale, la Malaisie vous promet des étapes variées qui combleront les attentes des plus exigeants.

Kuala Lumpur : la capitale que l’on préfère

Avec ces deux Petronas Tower emblématiques, Kuala Lumpur est sans aucun doute la ville la plus connue de Malaisie. La capitale du pays abrite en effet l’un des plus grands hubs aériens du continent et, de ce fait, nombreux sont les voyageurs à faire escale en Malaisie, s’octroyant alors deux ou trois jours de visite à Kuala Lumpur.

Pour nous, la capitale malaisienne mérite bien plus qu’une petite escale, surtout à l’occasion d’un long voyage. C’est, pour nous, la ville qui offre le meilleur confort de vie tout en ayant la capacité de nous dépayser au coin de la rue. À la découverte de ses temples et de ses mosquées, à la fraîcheur de ses centres commerciaux ultra modernes ou dans la chaleur étouffante de ses petites rues étroites typiques de l’Asie ; à l’ombre d’une échoppe de rue ou sur le rooftop d’un immense building de 50 étages à siroter un cocktail entouré d’autres Occidentaux, Kuala Lumpur a cette capacité géniale à vous faire passer d’un monde à l’autre en un claquement de doigts.

Ce que l’on peut faire à Kuala Lumpur

Les monuments emblématiques de Kuala Lumpur :

Les Tours Petronas/Petronas Twin Tower

Inaugurées en 1998, les tours Petronas, hautes de 452 mètres, sont les tours jumelles les plus hautes du monde. Symbole emblématique de la capitale Malaisie, les Petronas towers constituent une des activités majeures à faire à Kuala Lumpur. Ces deux bâtiments géants, à l’architecture bien léchée, abritent d’une part les bureaux du géant pétrolier malaisien et d’autre part un grand nombre de boutiques, salles de spectacles et autres lieux de divertissement et de conférences. On y trouve même un lieu de recueillement puisqu’il y a aussi une mosquée. Cela dit, si l’on va aux Petronas, c’est n’est pas tant pour aller faire un tour dans les magasins (quoi que, les centres commerciaux de Kuala Lumpur méritent le détour), que pour admirer la vue sur la capitale tentaculaire depuis la passerelle ou le sommet des tours Petronas.

Visiter les tours Petronas

Avec leurs structures qui paraissent arrondies, le jardin et les fontaines au pied ainsi que leurs 88 étages et leurs 76 ascenseurs dont 29 à grandes vitesses (vous atteindrez le sommet en 90 secondes !), les tours méritent le coup d’œil autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

petronas tower malaisie
Photo by Vlad Shapochnikov
Bon à savoir
La visite des tours Petronas de Kuala Lumpur est guidée et dure une heure. Vous montez au Skybridge (le pont entre les deux tours à au 41e étage) puis jusqu’au sommet d’où vous pourrez admirer de tout près la tour jumelle et profiter d’une vue 360 ° sur Kuala Lumpur.

Prix de la visite des tours Petronas : 80RM (~16 €) par adulte/33RM (~6 €) pour les enfants de 3 à 12 ans/42RM (~8 €) pour les seniors 61 ans et +

Les tours sont ouvertes chaque jour de 8 h 30 à 18 h 30. Les ventes de tickets sont limitées à 1200 entrées par jour. Si vous êtes flexibles, achetez vos tickets sur place et choisissez en fonction des créneaux disponibles. Si vous n’êtes pas flexible, réservez vos billets au moins 24 h à l’avance sur place ou sur le site internet. Attention, les tarifs réduits ne sont pas disponibles à la vente en ligne.

KL Tower – Menara Kuala Lumpur

La KL Tower ou la tour Menara est l’autre tour emblématique de Kuala Lumpur. C’est la tour des télécommunications de Malaisie et elle se situe au milieu du parc KL Forest Eco-Parc, une véritable petite forêt tropicale avec ces singes et ses ponts suspendus au milieu de la capitale.

La tour Menara permet de voir la ville en étant perché à 276 m du sol, sur l’observatoire panoramique ou depuis le sky deck, le roof-top de la tour. Si le temps est avec vous (comprenez si le taux de pollution n’est pas trop élevé), vous pourrez avoir une belle vue sur les grands buildings qui parsèment Kuala Lumpur.

Photo by bady qb 


Bon à savoir
La tour est ouverte tous les jours de l’année de 9 h à 22 h

Prix de la visite de la KL Menara Tower : 51RM (~11 €)/31RM (4-12 ans) pour monter jusqu’à l’observatoire « Observatory deck » et 105RM (~22 €)/55RM (4-12 ans) pour aller jusqu’au pont supérieur « Sky deck ».

Batu Caves

Plus grand sanctuaire hindou hors de l’Inde, les grottes de Batu sont des temples hindouistes aménagés dans une colline de calcaires. Situées à une dizaine de kilomètres du centre de Kuala Lumpur, les Batu Caves sont une attraction touristique et un lieu de culte majeur de Malaisie.

À Batu Caves, il y a trois grosses grottes dont la plus importante atteint 100 m de hauteur. Deux autres grottes aménagées ont été rénovées (cave villa). À l’intérieur, on y trouve différents trésors religieux tels que des statues, des peintures et autres ornements. Les grottes sont de véritables sanctuaires dédiés au dieu de la guerre.

Le site se distingue notamment par son très grand escalier qui mène à l’entrée des grottes ainsi que par la statue monumentale de 42 m du dieu Murugan qui accueille les visiteurs. Pour une excursion de quelques heures en Inde, les grottes de Batu sauront se faire remarquer dignement.

Photo by Omar Elsharawy 


Bon à savoir
Les grottes de Batu sont directement accessibles depuis le KTM Komuter de Kuala Lumpur, station Batu Caves.

Prix des Batu caves : La grotte principale est gratuite, pour visiter le reste il faudra débourser 15RM (~3 €) par adulte et 7RM (~1,50 €) pour les enfants.

Attention, en janvier — février le site est très fréquenté par les hindous qui viennent ici en pèlerinage.

Masjid Negara – La mosquée nationale de Malaisie

Masjid Negara signifie « mosquée nationale ». Vous l’aurez compris, la Masjid Negara n’est autre qu’un lieu de culte majeur du pays. Pouvant accueillir près de 15 000 personnes, c’est l’une des plus grandes mosquées d’Asie du Sud-Est.

La Malaisie étant un pays majoritairement musulman, la visite d’une mosquée est à prévoir pour mieux connaitre la culture des habitants. Ici, la mosquée nationale a été construite sur une église. Son minaret est haut de 73 m et l’architecture allie à la fois la tradition et la modernité, à l’image du pays.

Autour de la mosquée, vous trouverez des retenues d’eau et des fontaines ainsi que de nombreux parcs et jardins pour quelques heures loin de l’agitation du centre-ville. La mosquée mérite un coup d’œil et des guides bénévoles peuvent vous informer sur le lieu de culte.

Tenue correcte exigée, pas de short pour les hommes. Les femmes se verront prêter un tissu couvrant. Entrée gratuite.

Les quartiers et rues incontournables de Kuala Lumpur :

Chowkit

Chow kit est un quartier renommé pour son marché traditionnel de produit frais. C’est le plus grand marché de fruits et légumes et autres produits frais de la ville. Le Baazar Baru Chow Kit est aussi appelé le « wet market » et saura plaire aux voyageurs friands de découvertes culinaires. Les marchés sont toujours un plongeon dans la culture du pays. Sur les étals et dans les ruelles étroites, on y découvre des produits souvent inconnus et des locaux toujours heureux de nous renseigner. Un très bon endroit pour expérimenter KL comme un Malaisien et faire ses emplettes ou simplement quelques photos souvenirs.

Le marché de Chowkit est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h

Chinatown

Situé entre Jln Petaling et Jln Sultan Chinatown c’est l’enclave chinoise de la ville. Ici ça grouille de curiosités en tout genre. Le quartier est assez touristique donc essayez de sortir des rues principales. Comme cela vous vous engouffrez un peu plus dans l’atmosphère typique du quartier au milieu des petits marchés et des habitations.

Little India (Brickfields)

C’est le quartier indien de Kuala Lumpur. Situé à Brickfields tout proche de Kl Sentral, « la petite Inde » était à l’origine un simple quartier résidentiel. Peu à peu le quartier s’est transformé pour accueillir de nombreux restaurants et commerces tenus par la communauté indienne de Malaisie. On y trouve tout un tas de produits indiens : épices, saris, fleurs et musique bollywoodienne éveilleront vos sens.

Bukit Bintang, pour faire la fête à Kuala Lumpur

Bukit Bintang c’est le quartier le plus commerçant de Kuala Lumpur. À l’image de Time Square, Bukit Bintang offre aux touristes et aux locaux la possibilité de déambuler dans un quartier ultra moderne, véritable temple de la consommation. Ici les enseignes internationales et locales, les hôtels de luxe et les boites de nuit se partagent le trottoir pour le plaisir de tous.

Au milieu de tout ça, vous trouverez Jalan Alor, la rue animée dans laquelle on peut manger de la street-food aux saveurs de tous les pays d’Asie du Sud-Est. Choisissez les mets qui vous plaisent, commandez en fonction d’une carte si vous le désirez, asseyez-vous et laissez-vous transporter par l’ambiance hors du commun de cette rue à la fois typique et touristique. Aussi, dans une rue attenante, se situe Chengkat, l’un des lieux majeurs de Kuala Lumpur pour faire la fête. C’est ici que l’on trouve des bars (et des salons de massages) ouverts toute la nuit.

bukit bintang

Les plus beaux parcs de Kuala Lumpur 

KLCC parc

Le parc KLCC est en réalité le parc situé au pied des Petronas. Édifié pour mettre en valeur les tours jumelles et offrir aux visiteurs un coin agréable pour en profiter, le parc KLCC permet d’avoir une vue imprenable sur les tours, sans être au milieu du ballet incessant des voitures. Par ailleurs, l’attraction majeure du parc réside probablement dans le lac et les fontaines que l’on y trouve. Le Lake Symphonie propose chaque soir un spectacle de lumière avec les fontaines en mouvement, magnifique. De plus, on trouve dans le parc un espace de jeu pour enfant et une petite piscine, des bancs pour profiter de l’ambiance sous les grands arbres ainsi qu’un parcours pour courir d’un peu plus d’1km.

Photo by Zukiman Mohamad

Lake Garden

Le Lake Gardens de Kuala Lumpur est un parc de 227 acres situé au cœur de la ville. Véritable poumon vert de la ville, le Lake garden permet de passer quelques heures de détente loin de la folie du centre-ville. Ici, on profite de l’excellent aménagement du territoire pour marcher le long des chemins, à l’ombre des arbres et découvrir la mosquée nationale, le Jardin botanique, le musée d’art islamique et le musée national, le monument national, le parc aux oiseaux de Kuala Lumpur (KL Bird Parc) et celui aux papillons.

Où aller en Malaisie : les autres endroits incontournables dans le pays

Taman Negara

Taman Nagera signifie « parc national » en langue malaise. Le parc national de Malaisie n’est autre qu’une jungle millénaire, l’une des plus vieilles forêts primaires du monde (la légende dit qu’elle serait plus vieille que l’Amazonie) qu’il est possible de visiter à l’occasion d’une excursion d’un ou plusieurs jours.

Le chemin pour se rendre au Taman Negara est long et parfois tortueux. Le parc n’est accessible qu’à un seul endroit : Kuala Tahan, petite bourgade dans laquelle on se rend en voiture ou en pirogue (depuis Kuala Tembeling).

S’aventurer en trek dans le Taman negara

Dans le Taman Negara, il est possible de faire des treks de deux jours et une nuit dans la jungle ou simplement d’aller visiter seul une partie de la forêt pendant quelques heures. La visite en autonomie vous mènera le long d’un chemin bien aménagé au milieu de la forêt, au cours duquel vous pourrez approcher la cime des arbres grâce à un parcours de ponts suspendus dans la canopée.

Ceux qui sont plus aventuriers ou qui ont plus de temps pourront partir avec un guide à la découverte de la richesse de la jungle. Toutefois, il est impossible de s’aventurer dans un tel périple seul, la forêt est dense et dangereuse pour celui qui ne la connait pas. De ce fait, les services d’un guide vous seront d’autant plus utiles qu’il vous aidera à observer la faune et la flore. Vous pourrez ainsi découvrir des choses que vous n’auriez jamais découvertes seul.

passerelle dans le taman negara
Bon à savoir
Prix d’entrée au Taman Negara : 1RM (0,25 €) + 5RM par appareil photo.

Prix de la Canopy walkway (ponts suspendus) : 5RM (1 €)

Pour les treks, différentes formules existent : 2j/1n ou 4j/3n semblent être les packages les plus appréciés par les voyageurs. Des formules qui permettent de s’enfoncer vraiment dans la jungle et de vivre une expérience incroyable au cœur de cet écosystème. Prix : entre 100 et 150 € en fonction du package, du nombre de personnes et du service proposé.

Penang, capitale gastronomique de Malaisie

Penang est une île un peu au large de la Malaisie péninsulaire, au sud de Langkawi. On parle de Penang comme d’une ville, mais vous comprendrez que c’est un abus de langage : l’île s’appelle Penang et la ville à laquelle on fait toujours référence c’est sa « capitale », Georgetown, plus communément appelée Penang aussi. Le centre-ville de Georgetown est très bien conservé et demeure l’attraction touristique principale de l’île. Il a été placé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour nous, c’est une étape incontournable d’un voyage en Malaisie. Apprivoisez le charme suranné des différents quartiers du centre-ville, fortement marqué par les ethnies qui y demeurent : chinois et indiens malaisiens.

A lire : Penang : Que faire à Georgetown en 3 jours

L’île de Penang est un endroit très apprécié des Malaisiens en vacances comme des touristes puisqu’elle permet de profiter de quelques belles plages, d’une grande ville riche de culture et de diversité et d’une gastronomie à la très haute réputation dans tout le pays. D’ailleurs, Georgetown est souvent caractérisé comme étant « la capitale gastronomique de la Malaisie ». Avis aux gourmands qui liront ce petit guide 😉

Penang et son street art

Comme beaucoup d’autres endroits en Malaisie, Penang reste assez préservé des touristes. Vous y découvrirez donc une vie locale riche et authentique pour un dépaysement assuré.

Déambulez dans les rues de Georgetown à la découverte du streetart, des différentes architectures à la fois traditionnelles et historiques et des édifices religieux qui témoignent de la diversité culturelle de la Malaisie. Enfin, amusez-vous à goûter toutes les curiosités que vous proposent les stands de rues. Pour la plage, bien qu’il en existe quelques-unes sur lesquelles vous pourrez vous prélasser (au milieu des autres touristes), Penang n’est pas l’île idéale pour profiter de la plage et de l’océan. Pour cela on vous conseille plutôt sa voisine Langkawi ou carrément l’autre côte malaisienne.

Se rendre à Penang à très facile : en bus depuis Kuala Lumpur, en avion ou encore en ferry depuis Langkawi, l’île est très bien desservie !

Les îles Perhentians, archipel paradisiaque de Malaisie

Les îles Perhentians sont situées au nord de la Malaisie péninsulaire, entre le golfe de Thaïlande et la mer de Chine. Ce petit archipel est connu pour ses plages de sable blanc et les richesses sous-marines qu’elles proposent. Assez touristiques, les îles Perhentians sont adaptées aux voyageurs internationaux et proposent un large choix d’hébergements et de restaurants de plage. En outre, on y trouve même quelques bars dont au moins un qui propose de l’alcool les soirs de haute saison.

Pour ne rien vous cacher, les deux activités phares du coin ce sont la farniente et la plongée sous-marine ou le snorkelling. Aussi, on ne saurait que trop vous conseiller de faire un baptême de plongée ou même de vous lancer dans une certification PADI Open Water. La plongée sous-marine vous ouvre les portes d’un monde nouveau et tout en couleur et les îles Perhentians sont idéales pour apprendre dans les bonnes conditions. En effet, les plongées sont moins chères qu’en Thaïlande, la visibilité est sans pareil, certains spots jouissent encore de coraux en assez bonne santé.

la plage de long beach sur perhentian Kecil

L’archipel est composé de deux îles : Perhantian Kecil (la petite) et Perhantian Besar (la grande). Kecil saura ravir les voyageurs les plus jeunes et les plus dynamiques qui souhaitent faire des rencontres et un peu la fête. En somme, Long Beach ou Coral Beach proposent un très grand choix d’hébergements à un bon rapport qualité-prix, et de nombreux centres de plongée et autres activités aquatiques. En revanche, pour les familles et ceux qui cherchent avant tout la tranquillité, Besar est probablement la plus indiquée. Ici tout est plus sauvage et bien plus calme. Les hébergements sont aussi plus chers et parfois plus haut de gamme. Il est possible de passer d’une île à l’autre en bateau taxi très facilement.

Lire notre carnet de voyage sur les îles perhentians

Trouver un hébergement sur les îles perhentians

Où aller pour sortir des sentiers battus en Malaisie

L’avantage de la Malaisie par rapport à ses voisins, c’est que le tourisme n’y est pas massif. Il est alors très facile de sortir des sentiers battus et de visiter des lieux toujours aussi charmants et agréables en étant au contact de locaux principalement. Voici quelques-unes des étapes moins touristiques de la Malaisie.

Tioman Island

Tioman Island c’est sans doute notre île préférée en Malaisie. En effet, le tourisme s’y développe un peu, mais l’île est encore vraiment préservée et accueil principalement des touristes malaisiens venus profiter de la mer le temps d’un week-end ou de quelques jours de vacances.

Même si c’est tout à fait possible de ne venir à Tioman que pour se la couler douce au bord de l’eau, l’activité principale de l’île c’est la plongée sous-marine. Peu importe la plage sur laquelle vous choisirez d’élire domicile, vous trouverez un centre de plongée pour partir découvrir les magnifiques fonds marins alentour.

Vous ne plongez pas ? Pas de panique, il y a de quoi faire pour vous aussi ! Un masque, un tuba et et hop, les plus beaux fonds marins juste à portée de palmes. Ici, on peut voir des coraux de toutes les couleurs, ainsi qu’une vie foisonnante : poissons-perroquets, trivali, poissons-clown et autres poissons colorés vivent ici en harmonie. Il n’est pas non plus rare de croiser quelques tortues ou même des requins de récifs ! Nos amis qui ne sortaient qu’en snorkeling en ont d’ailleurs vu plus souvent que nous en plongée 😉

sunset tioman island

farniente à Tioman

Au-delà de la plongée, l’île de Tioman permet de se détendre face à une mer turquoise magnifique et de rencontrer des Malaisiens. La vie ici est tranquille et l’on profite des petits instants comme de grands moments : pêcher à la jeter et demander au cuistot du restaurant de préparer nos trouvailles, profiter du coucher de soleil dans un hamac, partir en bateau taxi à la découverte des autres plages de l’île… bref, que du bon temps !

Pour se rendre sur l’île de Tioman, il faut partir du port de Mersing. Mersing est accessible en bus depuis Kuala Lumpur (environ 6 h). Puis, il faut compter encore quelques heures de gros bateau avant d’accoster sur Tioman. 

Lire notre carnet de voyage à Tioman

Trouver un hébergement sur Tioman Island

Kapas, l’île la plus tranquille de Malaisie

Dans le genre autre petite île qui vaut le détour, Kapas n’est pas mal non plus. Beaucoup plus proche des côtes, Kapas permet de se sentir très facilement loin de tout. L’île est toute petite et vous en ferez le tour en à peine une heure, mais si l’on va quelques jours à Kapas c’est pour sa douce atmosphère. Ici le temps s’est arrêté et l’on peut parfois se prendre pour Robinson Crusoé. En effet, quelques hôtels se sont installés en bord de plage, mais rien qui ne dénature l’île, ça lui donne un petit côté bohème (chic).

L’eau est turquoise, chaude et transparente à Kapas. Néanmoins, même si l’on ne vous conseille pas d’y plonger (trop cher pour pas grand-chose à voir), vous pouvez néanmoins prendre un masque et aller faire la bise au poisson-clown dans les anémones.

Que faire à Kapas

Le temps s’égraine tranquillement sur Kapas island mais on n’a jamais l’impression de le perdre. L’heure est au repos (bien mérité) et l’on ne saurait que vous la conseiller pour deux ou trois jours (ou plus !) de pure détente après un voyage fatiguant.

Bon à savoir
Pour aller à Kapas, prenez un bus de Kuala Terrenganu pour vous rendre à Marang un peu plus au sud. De là, des ferries partent tous les jours et rejoignent Kapas en à peine deux heures.

Lire notre article sur Kapas

Bon Plan
Vous souhaitez faire des économies en organisant votre voyage ? Avez-vous pensez au cash-back ? IGraal vous permet de récupérer une partie du prix de vos réservations (sur booking par exemple). Vous pouvez ensuite récupérer votre argent par virement ou l’utiliser pour un autre achat. Et en plus, ça marche pour toutes sortes d’achats et chez plus de 4000 marchands en lignes ! J’essaye le cash-back maintenant !

Malacca, ville coloniale de Malaisie

À quelques heures de route de Kuala Lumpur se trouve Malacca, ville coloniale et portuaire historique. Fondée en 1400, la ville a longtemps été l’un des plus importants ports de la région, notamment grâce à sa position stratégique dans le détroit de Malacca. Sous occupation portugaise puis néerlandaise et britannique, on retrouve, dans le patrimoine architectural et culturel de Malacca, des signes de ces périodes passés.

Marquée par la mixité des populations qui y ont vécu et y vivent encore, Malacca est riche de cultures, à l’image de la Malaisie tout entière. En outre, si vous avez envie de découvrir un autre visage de la Malaisie, Malacca est une escale souvent appréciée. D’un café ultra moderne au petit boui-boui traditionnel, Malacca est pleine de richesses cachées. Enfin, si vous aimez l’histoire, voulez en apprendre plus sur les cultures de Malaisie, alors passez quelques jours à Malacca.


Bon à savoir
Quelques idées de choses à voir à Malacca :

  • La mosquée flottante pour le coucher du soleil
  • Chinatown, ses petites rues à l’architecture typique et ses temples chinois
  • La place rouge dans le quartier coloniale
  • Faire un tour de rickshaw autour de Dutch Square (la place rouge) si vous l’osez
  • Faire une balade le long des quais de la ville

Malacca est relié à Kuala Lumpur par de nombreuses compagnies de bus. Comptez environ 2 h de trajet. La ville est aussi accessible via les autres grandes villes du pays.

ou aller en malaisie
La mosquée flottante de Malacca

Putrajaya, la capitale administrative

Putrajaya est la capitale administrative de la Malaisie. Située à une vingtaine de kilomètres de Kuala Lumpur, la ville mérite un détour si vous aimez les prouesses architecturales. En effet, avec ses grandes allées aérées, la ville est moderne et se fait la vitrine de la modernité malaisienne. Ici, vous découvrirez quelques monuments impressionnants tels que l’immense mosquée rose ou la résidence du Premier ministre.

S’arrêter à Putrajaya n’est pas indispensable, mais si vous restez longtemps en Malaisie ou que vous voulez visiter autre chose que Kuala Lumpur, la ville peut être une excellente alternative. Construite juste à côté d’un lac, Putrajaya offre de très beaux panoramas depuis ces monuments colossaux.

Quelques idées de visites à faire à Putrajaya :

  • Perdana Putra, les bureaux du Premier ministre
  • Masjid Putra, la fameuse mosquée rose, première mosquée de la ville
  • Le centre de convention Putrajaya Internation Convention Center
  • Seri Perdana, la résidence du Premier ministre (juste de l’extérieur)
  • Le palais de justice de Putrajaya
  • Le jardin Taman Putra Perdana pour admirer les vues sur la ville
  • Millenium Monument pour en savoir plus sur la ville et la voir de haut
  • Putrajaya Boulevard, l’avenue principale de la ville : 4 km de long, 100 m de large, impressionnants
  • Le Jardin botanique de la ville (Putrajaya Botanic Garden)
  • Faire un tour de bateau sur le lac

Bornéo, l’autre côté de la péninsule

Je le cale là, mais il est bien trop réducteur d’aborder Bornéo en seulement quelques lignes comme je m’apprête à le faire pour ce guide. Bornéo, c’est « l’autre Malaisie », la partie située sur l’île partagée avec l’Indonésie (Kalimantan) et le Sultanat de Brunei. Tout au nord de l’île se trouve donc les états de Sabah et Sarawak, deux oubliés des voyages en Malaisie. En effet, les touristes qui viennent en Malaisie se contentent généralement d’un voyage sur la Péninsule, laissant alors complètement de côté Bornéo qui constitue, à lui seul, une destination de voyage à part entière.

Jungle, villes, montagnes et îles paradisiaques constituent aussi le capital touristique de Bornéo en Malaisie. Ici, il est possible de gravir un volcan, de rendre visite aux derniers Orang-Outan de la planète dans leur habitat naturel, d’aller se dorer la pilule ou de découvrir les fonds marins d’îles isolées et paradisiaques. L’île est peu fréquentée par les Européens qui préfèrent se bousculer sur d’autres îles.

Bref, vous l’aurez compris, Bornéo vous offre la possibilité de découvrir d’autres cultures, d’autres traditions malaisiennes dans un univers parfois plus rural et aussi plus vert et plus dense. Si vous cherchez une destination hors des sentiers battus alors n’hésitez plus, Bornéo vous accueille à bras ouverts.

ou aller en malaisie

Préparer votre voyage en Malaisie

Si ce guide vous a plu, gardez-le sous la main pour organiser votre voyage en Malaisie. Pour approfondir sur chaque destination citée, vous pouvez lire nos articles de voyage en Malaisie. Sinon voici quelques ressources en plus à vous procurer :

Continuez la lecture

Ce guide « où aller en Malaisie » vous a été utile ? Épinglez-le !

où aller en malaisie ?

PROFITES-EN, C'EST GRATUIT !

En coulisse, je prépare des challenges et des masterclass gratuits pour t'aider à organiser le voyage de tes rêves facilement et sans te ruiner.

Si tu as un projet de voyage en tête, ça pourrait être l'occasion rêver pour enfin passer à l'action ! 

Si tu veux être tenu au courant des prochains évènements et recevoir des astuces de voyage gratuitement dans ta boite email, inscris-toi à la liste de contact ! 

Merci pour ton inscription ! Maintenant, RDV dans ta boite email pour confirmer ton adresse :) Jette aussi un coup d’œil à tes indésirables, on ne sait jamais !

Pin It on Pinterest

Share This