Langkawi : Que faire, que voir, vous saurez tout ! | On Part Quand ?

Après quelques semaines passées en Thaïlande ou au Laos nous décidons, sur un coup de tête de découvrir Langkawi en Malaisie. Nous y avons séjourné pendant une semaine. Si vous souhaitez vous rendre à Langkawi aussi, nous vous avons préparé ce guide complet pour vous aider à préparer votre séjour à Langkawi.  Que faire à Langkawi, Que voir, où dormir, comment se rendre sur l’île ? Nous répondons à toutes vos questions.

Visiter Langkawi sans l’avoir prévu

Après un train de nuit depuis la frontière du Laos jusqu’à Bangkok, puis un autre jour passé dans le train pour nous emmener à la frontière malaisienne, nous enchaînons ensuite avec deux bus, un bateau et un taxi pour débarquer à notre premier point de chute en Malaisie : l’île de Langkawi. 

Où est située Langkawi ?

Langkawi est situé dans l’état de Kedah, au nord du détroit de Malacca. Cet archipel de 99 îles est tout proche de la Thaïlande, à 24 km au sud-ouest de ses rivages. L’archipel est apparu suite à un soulèvement de l’océan il y a cinq cent million d’années. L’île peut d’ailleurs s’enorgueillir d’être témoin de la plus vieille formation géologique d’Asie du Sud-Est.

En outre, Langkawi est une île assez touristique de la Malaisie péninsulaire. Les locaux adorent s’y rendre pour le week-end ou des vacances. Ainsi, l’île jouit d’une ambiance très typique que nous apprécions fortement.

Langkawi, une île moderne

Au premier abord, l’île de Langkawi est plutôt moderne. Le débarcadère  du  ferry ressemble à un aéroport avec son lot de boutiques détaxées. L’île s’est en effet auto proclamée zone franche depuis quelques années. Il est donc possible d’acheter de l’alcool et des objets détaxés à Langkawi.

Notre taxi nous emmène dans la zone la plus touristique de l’île : la plage de Pentai Cenang. C’est certes la zone touristique mais c’est aussi le seul endroit où nous pourrons trouver de quoi dormir à Langkawi pour peu cher. En effet, bien que l’île regorge d’hébergements touristiques, ceux-ci sont plutôt haut de gamme. Si vous cherchez un hôtel pas cher à Langkawi, nous vous conseillons donc de vous rendre à Pentaï Beach.

Nous y avons trouvé un agréable petit hôtel, un peu en retrait de l’artère principal, plus au calme (voir encadré « où dormir à Langkawi »). Nous y  resterons pour cinq jours.

plage de Langkawi
lampions palmiers sur langkawi

Le tourisme à Langkawi

Langkawi est réputée pour être le spot touristique de la côte ouest de Malaisie. Comme je vous le disais plus haut, durant les week-ends et les vacances scolaires l’île est remplie de malaisiens venus profiter de la plage pendant leur temps libre. Nous ne verrons pas cet aspect là de l’île puisque nous y séjournerons en pleine semaine.

Du coup, la première chose que l’on remarque c’est le fait que ce ne soit pas tant touristique que ça. Et ça on aime. On croise quelques occidentaux et les restaurants proposent beaucoup de plat du monde entier (kebab, pizza, burgers…), mais l’ambiance n’a rien à voir avec certains coins que nous avons traversés dans d’autres pays. Les agences touristiques témoignent d’une forte activité touristique mais l’île est suffisamment grande pour se sentir presque seul au monde.

Aussi, c’est ici que nous rencontrons pour la première fois les malaisiens. Ils nous sourient, nous saluent et nous questionnent. Nous renouons petit à petit avec ce sentiment qui nous avait quitté en même temps que nous avons quitté le sol sud-américain : nous nous sentons bien accueillis.

A Langkawi, on loue des scooters !

Langkawi est une grande île de 70 km de long. En l’absence de transport en commun, nous décidons de louer un scooter pour pouvoir se déplacer. Il ne faut pas se leurrer, nous aimons le sentiment de liberté que nous procure la location de ces engins ! Si vous ne savez pas quoi faire à Langkawi, c’est le meilleur moyen de passer une bonne journée.

Nous commençons par sillonner l’île, un peu au hasard et en découvrons d’autres facettes. Dès que nous quittons Pentai Cenang, nous ne croisons plus que des locaux et des petits restaurants le long des routes. La nature luxuriante se fraye un chemin le long des routes et derrière les rizières et autres champs au centre de l’île. En arrière plan, les visages formés par le reliefs des montagnes renvoient une belle impression de grandeur.

Comment se déplacer à Langkawi ? 

Il n’y a pas de transport en commun sur l’île. Pour se déplacer il faudra soit louer un scooter, louer une voiture ou s’offrir les services d’un taxi pour tous vos déplacements.

On vous recommande chaudement la location de scooter pour visiter Langkawi. Vous trouverez de nombreuses agences sur l’île, près des ferrys ou sur Pentaï Cenang. Nous avions réservé près de notre auberge un scooter pour 25 RM par jour pour 5 jours. Comptez 30 RM /jour pour 1 ou 2 jours de location.

Que faire à Langkawi : les activités

On vient à Langkawi pour faire plusieurs choses : profiter des plages, se baigner dans des cascades, et passer du bon temps dans les différentes attractions parsemés au sein de l’île (des trucs un peu farfelus comme un cinéma 3D par exemple).

Il est aussi possible de faire des activités proposées par les agences au nord de la plage de Cenang : jet ski, parachute ascensionnel, Island hopping (sortie bateau), plongée ou snorkelling. Vous n’aurez aucun mal à trouver des agences pour vous organiser des tours ou faire des activités.

Voici, en vrac, une liste d’activité à faire à Langkawi :

  • De l’accrobranche et un parcours tyrolienne au Umgawa Legendary Adventures Skyline
  • Partir en bateau sur les île alentour de Dayang Buting, Beras Basah et Singa Besar
  • Visiter la baie de Datai
  • Découvrir la mangrove au nord de l’île
  • Louer un jetski, faire de la banane ou du parachute ascensionnel à Pentaï Cenang
  • Visiter le Kilm Geopark
  • Passer quelques heures à l’oriental Village

Pour nous, le programme s’est principalement résumé à la découverte de la vie locale de Langkawi : faire les marchés de nuit, découvrir les belles plages, les villages et les cascades.

Que faire à langkawi ? Profiter de la plage !

Pentaï Cenang, la plage animée de Langkawi

Je ne vous le cache pas, la plage principale de l’île à des allures de Côte d’Azur avec ses bars, hôtels, et engins motorisés sur la plage et dans l’eau. Mais tout de même, la plage est plutôt jolie ! Nous ne sommes pas encore au niveau des plages du Costa Rica, mais avec son sable blanc, ses cocotiers et sa mer émeraude (mer Andaman), il y a de quoi satisfaire les plus compliqués.

Très vite nous prenons nos marques à Langkawi. Notre rythme est naturellement plus doux que partout ailleurs (serait-ce l’air marin ?). Nous nous levons aux alentours de 9h30, nous préparons tranquillement puis allons manger un morceau – bien souvent une assiette de plats malais prise dans un restaurant local. Puis, nous restons tranquilles avant d’aller profiter de la plage une fois que le soleil est moins fort.  Oui, nous sommes en vacances.

Les cascades Seven Wells

Une fois, nous avons varié le plaisir en allant nous baigner dans les bassins naturels formés par l’eau dans la roche au dessus d’une cascade. Ces bassins s’appellent les « Seven Wells » de Langkawi. Super moment passé au milieu de la végétation !

Nous étions une petite dizaine à en profiter, trempant tour à tour nos fesses dans les eaux presque fraîches des différents trous formés dans la roche. À d’autres moments, on glissait dans le toboggan naturel.  Si vous le souhaitez, il y a moyen de camper sur le site. On a presque regretté de ne pas avoir notre tente pour se caler là quelques jours !

que faire à Langkawi

Voir l’île d’en haut : le Skycab de Langkawi

Nous avons aussi testé le fameux téléphérique (« cable car ») de l’île. Activité phare du coin, le téléphérique nous emmène sur les sommets de l’île d’où l’on peut jouir d’une vie pas dégueu sur les plages, la mer, les voiliers au mouillage et les autres monts. Le téléphérique est situé dans un mini Disneyland où ils ont aussi construit un cinéma 3D, un cinéma 4D, et je ne sais quelle autre attraction dont les malaisiens raffolent.

Activité que faire à Langkawi : le cable car

Que faire à Langkawi le soir ?

Aller manger sur le marché nocturne itinérant (pasar raya)…

Le soir venu nous avions aussi notre rituel. Après nous être rincé du sel et du sable sur nos peaux, direction le night market (pasar raya). Tous les soirs sur Langkawi, il y a un marché nocturne. Chaque jour, l’endroit où il est installé est différent. Pour savoir où se trouve le night market, il suffit de demander à votre hôtel par exemple. Vous pouvez aussi demander aux agence de tourisme. Sinon, sur la carte de Langkawi (ou sur maps.me il me semble), vous avez les points du pasar raya avec le jour de la semaine qui lui correspond.

… et profiter du coucher de soleil

Tous les soir donc, nous allions sur le marché nocturne pour acheter une ribambelle de mets sucrés et salés à déguster sur la plage, devant le couché de soleil. On ne peut s’en lasser. Les couleurs flamboyantes du soleil, changent de seconde en seconde et se reflètent superbement dans l’eau calme. Petit à petit le bleu de l’eau se transforme en du bleu marine puis en un gris métallique profond. La légère houle, elle, prend les couleurs du feu nous laissant chaque soir un peu plus pantois.

Pour en profiter sous tout ses angles, chaque soir nous avions un nouveau spot. Une fois seuls sur un petit bout de plage, une fois au milieu des pêcheurs locaux qui, au soleil couchant, jettent leur filet à la mer. Ou encore une fois sur la plage bordée de cocotiers. Bref, nous n’étions pas  à plaindre.

Que faire à langkawi : profiter du coucher de soleil avec les pêcheurs
que faire à Langkawi

Comment se rendre à Langkawi en Malaisie ? 

Il est très facile de se rendre à Langkawi. L’île est accessible depuis la plupart des grandes villes de Malaisie.

Depuis Kuala Lumpur : 

Depuis Penang : deux bateaux quotidiens relient Penang à Langkawi. Départ à 8h30 et 14h00 dans le sens Penang-Kuah. Environ 2h de trajet. 60 RM par adulte (aller simple) (~15€) / 45 RM enfant de 3 – 11 ans / 25 RM -3ans. Toutes les infos ici (en anglais).

Depuis la frontière : prendre le train jusqu’à Arau (3,20 RM / ~0,70€) puis un bus de ville jusqu’à Kangar (1,80 RM / ~0,30€) puis un autre bus jusqu’à Kuala Perlis (2,50 RM / ~0,50€).

De Kuala Perlis, prendre le ferry (départ environ toutes les heures entre 9h et 17h) jusqu’à Kuah (18 RM / ~4€).

De Kuala Kedah, un ferry part toutes les heures. (23 RM / ~5€)

Où dormir à Langkawi ?

Pour dormir à Langkawi, nous vous conseillons The Cottage près de Pentaï Cenang. C’est une bonne adresse. Au calme, en retrait de l’animation, chambre double avec sdb et pour 70 RM ou petit chalet pour 80 RM. Possibilité de dormir en dortoir pour 30 RM/personne. Dans la même rue, d’autres choix d’hébergement meilleur marché que dans la rue principale.

Si vous n’êtes pas contraint par le budget, sachez que trouverez plein d’hôtels près des plages, des resorts luxueux avec plage privée ou de belles chambre au milieu de la nature. Bref, il y a le choix pour dormir à Langkawi. 

Quand partir à Langkawi ?

Langkawi est accessible toute l’année. Les températures sont oscillent toute l’année entre 28 et 3°C. Cependant, son climat étant tropical, Langkawi a une saison des pluies entre avril et septembre. Il faut savoir que la Malaisie à deux saisons des pluies. De ce fait, la saison sèche à Langkawi est au moment de la saison des pluies sur Tioman ou les Perhentians. Les mois d’été, entre  sont chauds et très humides. Si la pluie ne vous fait pas peur, vous pourrez profiter de l’île hors saison.

Sinon, la meilleure période pour partir à Langkawi est pendant la saison sèche de ce côté de la péninsule : d’octobre à mars. Il y fait toujours chaud, mais il n’y a pas de pluie. De plus, entre janvier et fevrier, la visibilité est la plus claire. Janvier est d’ailleurs le mois le plus favorable pour aller à Langkawi. 

Pour continuer la lecture :

Si l’article vous a été utile, épinglez-le ! 🙂

que faire à Langkawi
langkawi guide de voyage

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article vous a plu ?

Pourquoi ne pas en faire profiter vos amis ou le garder en mémoire ? Partagez cet article !