Visiter Carthagène et Bogota | Colombie | On Part Quand ?

Dernières étapes de notre voyage en Colombie, nous vous invitons à venir visiter Carthagène et Bogota.

Visiter Carthagène, la ville où on essaye de te vendre la chaise sur laquelle tu es assis.

Après le trek de la ciudad perdida, nous n’avions plus grand chose à faire à Santa Marta. Nous avons mangé une dernière fois un almuerzo à la française et avons pris un bus pour Carthagène.

Comme d’habitude, nous étions un peu à l’arrache : nous ne connaissions pas les horaires des bus et sommes donc arrivés au terminal à 22h… Bref, on a pris un taxi et on est arrivés sans encombre à l’hostel que nous avions repéré.

visiter Carthagène

Carthagène est une ville touristique connue pour son quartier colonial préservé en parfait état. Les touristes locaux et internationaux s’affairent dans le barrio historico qui, bien que très joli, a perdu toute son âme.
Parce que oui, le tourisme à un prix. Alors que la Colombie a su nous charmer depuis un mois et demi par son authenticité, on ne peut pas dire que Carthagène brille de la même façon. Non, ici ça claque mais les relations humaines n’ont plus du tout la même saveur.

Le tourisme est clairement le fer de lance de cette ville balnéaire. Le quartier historique a été transformé en une série de boutiques, restaurants et hôtels chicos pour touristes aisés. C’est beau certes mais ça ressemble plus à l’avenue des Champs Elysées de Dysneland Paris : aseptisé et fait pour que l’on dépense ses sous. En plus d’un mois nous n’avons jamais vu autant de boutique chics ni de belles demeures ni mangé pour aussi cher. Non clairement Carthagène n’a rien à voir avec ses consœurs.

visiter Carthagène

visiter Carthagène

Essayer de visiter Carthagène incognito

Le mauvais côté c’est qu’ici tout le monde est prêt à te vendre quelque chose. D’ailleurs nous vous conseillons de toujours sortir avec chapeau et lunettes, ça évitera qu’une myriade de vendeurs ambulants passe leur temps à essayer de vous en vendre. On essayera aussi de vous vendre des t-shirt, des friandises en tout genre, de la drogue à n’importe quelle heure du jour et de la nuit (ce sont les mêmes qui te vendent les t-shirt et la drogue… On ne sait pas si c’est à cause de la tête d’hippie de Arnaud mais on a jamais eu autant de propositions !!) mais aussi des excursions à Playa Blanca en veux tu en voilà.

Les agents touristiques sont directement dans la rue et t’alpaguent toutes les dix minutes pour te vendre leur tour super-trop-bien d’une journée à Playa Blanca, la plage paradisiaque du coin. A en croire les photos, la plage n’a plus grand chose de paradisiaque sauf si on apprécie l’ambiance côte d’azur bondée des mois d’été. Bref, ce n’était pas pour nous.

Nous on voulait aller sur une autre île, plus loin, moins fréquenté. On voulait aller sur l’archipel San Bernardo mais on nous en a demandé deux millions de pesos pour y aller. La grosse blague, on s’est ravisé et on a mis notre envie dans notre poche.

visiter Carthagène

visiter Carthagène

Getsmani le quartier révolté à visiter absolument à Carthagène

Juste à côté du quartier historique, il y a le quartier Getsmani qui, à notre goût est bien plus intéressant que son voisin. Getsmani est un quartier à la fois touristique, puisqu’il accueille la majorité des hostels de la ville, et un quartier emprunt d’une âme en pleine révolte. Lorsqu’on arpente ses rues bien moins entretenues mais toutes aussi charmantes, on sent qu’ici il y a une âme qui cherche à se faire entendre. L’âme du quartier ce sont ses habitants. Par rapport au quartier historique qui paraît dénué de tout colombien, Getsmani voit se côtoyer des colombiens d’un milieu populaire et des touristes du monde entier.

visiter Carthagène

visiter Carthagène

Un peu d’histoire et de Steet art à Carthagène

A l’époque coloniale, Getsmani a été désigné comme le quartier-prison dans lequel les esclaves et plus tard, les travailleurs ont été installés. On voit encore à certains endroits les murs épais de cette prison à ciel ouvert. Depuis des siècles, le quartier est le nid d’une colère qui n’a cessé d’exister.

Aujourd’hui les habitants ne se battent plus contre l’esclavagisme mais bien contre le tourisme. En effet, la municipalité souhaite transformer le quartier en un véritable quartier touristique, bien propret. Les habitations sont donc vendues à tour de bras pour en faire de nouveaux hostel ou restaurants. Les habitants loin d’être ravis du sort qui, encore une fois, leur est réservé n’hésitent pas à marquer leur mécontentement notamment sur les murs, où les œuvres d’arts sont omniprésentes.

visiter Carthagène

visiter Carthagène

visiter Carthagène

Vous l’aurez compris, Getsmani mérite le détour et saura certainement bien plus vous charmer que son voisin historique.

Visiter Bogotá et se sentir enfin bien dans une grande ville

Apres 5 jours passés sous le soleil de plomb de Carthagène, à esquiver les vendeurs ambulants et à trouver des endroits frais, nous avons décider de retourner près des montagnes pour aller à Bogotá. À vrai dire, l’air frais et la capitale nous tentait plus que les plages et la farniente. Pour éviter une nouvelle fois l’expérience des 20h de bus, nous avons cette fois décidé de poser nos fesses dans un avion. 1h30 plus tard nous étions à l’aéroport de la capitale, près à découvrir cette nouvelle grande ville.

La première impression que Bogotá nous à donné par les fenêtre du Transmileno, fut celle d’une ville plutôt propre et plus facile à vivre que Medellin. Nous nous sommes rendus à la Candelaria, quartier presque central. De là nous nous sommes mis en quête d’un hostel et après 20 minutes de marche, nous avons fini par laisser nos sacs dans un hostel familial qui nous a bien plu.

Bogotá est une ville immense de plus de 6 millions d’habitants perchée à 2600m d’altitude dans la cordillère orientale du nord des Andes. La Candelaria est l’un des quartiers qui présente le plus d’intérêt pour les touristes sans toutefois céder à ses travers. Ici les petites maisons colorées s’enchaînent dans des rues qui grimpent et qui s’ouvrent en petites places. C’est un quartier qui paraît très étudiant et plutôt dynamique. Beaucoup d’écoles et d’universités y côtoient les plus beaux musées de la ville et de nombreux petits bars et restaurants originaux et parfois un peu bobo. On a beaucoup apprécié l’ambiance jeune et pleine de vie de ce quartier dont les murs sont aussi plein de tag.

visiter Carthagène

Comme à Medellín, nous sommes restés 5 jours à Bogotà car je suis tombée malade. Impossible pour moi de faire plus de deux mètres dans la rue sans me sentir mal, Arnaud a donc décrété qu’on attendrait dans notre hostel jusqu’à ce que je me sente mieux. On a quand même pu visiter le musée de l’or et le musée Botero dans lesquels nous avons passé du bon temps.

C’étaient nos premiers musées depuis notre départ. Nous avions beaucoup entendu que le musée de l’or est le plus beau du continent. C’est en effet un très beau musée qui mérite une visite. Avec l’audio guide c’est certainement mieux mais déjà, les objets exposés sont très beaux et nous permettent de voir les prouesses techniques et artistiques de civilisation pré-colombiennes.

visiter Bogota

Le musée Botero nous a aussi beaucoup amusé. Nous avons découvert avec plaisir les collections de ce peintre dont nous avions vu des sculptures à Medellín. Sa grosse dame est mondialement connue et les peintures très colorées nous ont gardé dans le musée pendant une bonne heure. Les dessins et les sculptures toutes en rondeurs sont agréable à regardé et donnent presque envie d’y toucher ! 😉

visiter Bogota

visiter Bogota

Nous avons aussi pris un peu de temps pour flâner dans le quartier et sur la « septima » une grande avenue complètement piétonne où l’on trouve de nombreux magasins et restaurants. Le dimanche, les vélos sont les maîtres des lieux jusqu’à la grande place Bolivar qui accueille le palais du président et qui termine cette avenue.

visiter Bogota

visiter Bogota

Bogotá nous aura laissé une meilleure impression que Medellin. La vie ici nous a semblé moins fatigante (malgré la pollution des bus). Le quartier de la Candelaria est vraiment un endroit paisible où l’on a apprécié avoir une petite routine pendant ces quelques jours. De la même façon, nous nous sentions vraiment bien dans notre hostel tenu par une famille de colombien très accueillant. On se sentait un peu comme à la maison et ça, ça fait vraiment du bien !

Bon à savoir

À faire à Bogota :

Le musée de l’or : gratuit le dimanche
Musée Botero : gratuit

Que faire d’autre à Bogota ?

  • Prendre le téléférique et monter en haut de la montagne. Il paraît que la vue est belle. N’y allez juste pas le dimanche… La queue nous a découragée !
  • Le graffiti tour dans les rues de la candelaria. Gratuit mais à la fin on doit donner un tips.

Ou dormir à Bogota ?

Sayta hostel 1 ou 2 – Très propre, mignon, on s’y sent comme à la maison. Érika (qui parle francais) Jonh et Vanessa sont adorables. 15000 pesos /personne par nuit en dortoir de 4. Petit déjeuner compris.
Ils ont une très bonne critique sur les blogs coréens, ne soyez pas étonné d’en croiser énormément ici 😉

Nos aventures en Colombie se terminent ici, un peu précipitamment. À cause de grosses grèves, nous avons dû changer nos plans et laisser tomber la partie sud du pays dans laquelle nous ne pouvions pas nous rendre à cette période. À Bogotá, nous avons donc pris un avion pour Quito afin de continuer notre périple.

Si l’article vous a plu n’oubliez pas de le partager avec vos amis et à nous laisser un petit mot 😉 

Et pour le retrouver plus facilement, épinglez-le à votre tableau Pinterest !

visiter Carthagène

Restez avec nous, dans le prochain article on dresse le bilan de la Colombie puis ensuite on vous parlera du quatrième pays de notre voyage : l’équateur !

Vous avez loupé nos carnets précédents où souhaitez simplement les relire ? => Lire les carnets précédents

Sinon, on vous parle ici de la Guadeloupe , là du Costa Rica et par ici du Panama

A très vite !

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article vous a plu ?

Pourquoi ne pas en faire profiter vos amis ou le garder en mémoire ? Partagez cet article !