2019 : Bilan d'une année pas comme les autres. | On Part Quand ?

Nous sommes le 30 décembre 2019 et même si ça fait quelque temps que je n’aie pas fait de nouvel article, je tenais à reprendre la plume pour le bilan annuel. Rituel que j’aime beaucoup, faire le bilan de l’année permet d’avoir une rétrospective claire des voyages passés et des évolutions de notre vie. Je viens de relire mon bilan 2018 et les perspectives 2019 étaient placées sous le signe des voyages et des surprises. Et pour cause, l’année 2019 a été plus que surprenante puisqu’elle fait partie, pour moi, de ces années charnières qui marquent une vie. Entre voyages, travail à distance et grands moments d’introspection, l’année 2019 a été intense.

Vous êtes prêts ?

Un hiver tranquille en Malaisie et à Bali

En janvier, cela faisait déjà deux mois et demi que nous étions installés à Kuala Lumpur en Malaisie. Comme nous y étions avec un visa de touriste, il fallait que l’on quitte le territoire. Le premier voyage de l’année a donc été en direction de Bali. Nous avons élu domicile pour 10 jours à Canggu. Ce n’était pas vraiment des vacances, alors on a juste profité du cadre magnifique que l’île des dieux a à offrir tout en travaillant et faisant quelques rencontres.

Toujours à Bali, en février nous avons été à Uluwatu et à Nusa Lembongan pendant deux semaines. J’avoue avoir eu un petit coup de cœur pour Nusa Lembongan. Même si l’île semble attirer de plus en plus de touristes, la vie y est encore relativement paisible et les plages sont bien plus belles que dans le sud de Bali. C’est vrai que je n’en ai pas parlé sur le blog, mais qui sait… à l’occasion, je vous ferais un article sur Bali.

De retour à KL, nous reprenons notre routine citadine. On bosse, on mange, on voit nos potes. En Mars, on part aussi quelques jours à Tioman pour faire un peu de plongée. Bref, une vie sédentaire assez normale alors que le printemps point le bout de son nez en France.

Les rizières à Canggu
Coucher de soleil à Nusa Lembongan
Tioman

Un printemps mouvementé : voyages et grande décision

Au mois d’avril, j’ai décidé de partir pour mon premier voyage seule. Je suis allée visiter les temples d’Angkor au Cambodge pendant 6 jours. Un premier voyage seule assez facile puisque je n’ai pas bougé de Siem Reap. Une chouette expérience même si c’était un peu court pour me faire une véritable idée de ce que peut réserver le voyage solo. Mais ça m’a donné envie de recommencer. De son côté, Arnaud est parti 15 jours aux Philippines pendant que je faisais visiter la ville à une amie venue de France.

En mai, Arnaud et moi prenons la décision de nous séparer. Un évènement qui change le court de nos vies à tous les deux. Je décide de rentrer à la fin de l’année.

De la famille vient nous rendre visite pendant une semaine en juin puis nous partons pendant 15 jours, tous les deux, en Thaïlande, à Chiang mai. Là encore, nous ne partons pas en vacances, nous décidons donc d’élire domicile dans une auberge pendant toute la durée de notre séjour. Nous travaillons et nous prenons quelques moments pour flâner dans cette ville charmante que nous aimons beaucoup.

Angkor
Chiang Mai

Un été marqué par les proches

En juillet, nous recevons encore un peu de famille du côté d’Arnaud. Cette fois, nous les accompagnons à Penang. C’est aussi la première fois que nous y allons. 4 jours dans cette chouette ville que nous regrettons presque de ne pas avoir pris le temps de découvrir avant.

En août, des amis viennent nous voir et nous leur faisons découvrir Kuala Lumpur. Arnaud prend aussi quelques vacances et part pour Taïwan. De mon côté, je reste à la maison pour travailler.

Penang
Kuala Lumpur

À l’automne, je prends mon envol, seule.

Le 21 septembre, je m’envole pour mon premier « vrai » voyage seule, en Chine, dans le Sichuan. J’avais besoin de montagne et de fraîcheur, la région tibétaine m’a attirée et pour des raisons pratiques, j’ai décidé de partir dans la partie chinoise. Un début de voyage splendide.

En octobre, toujours dans le Sichuan, je continue mon séjour seule. J’y fais très peu de rencontres, mais je passe beaucoup de temps avec moi-même et ça me fait beaucoup de bien. Au bout de trois semaines, je suis néanmoins contente de quitter le pays. Je prends mon avion pour KL, mais deux jours après je repars dans les airs, direction Hanoï cette fois. Mon père vit là-bas désormais et m’a proposé de venir passer un peu de temps avec lui. J’y pose mon sac pendant un mois, y fait de belles rencontres, je sors, je m’amuse et je passe du temps avec mon père. J’entrevois les lignes de ce que pourrait être ma vie une fois de retour en France.

Novembre, je suis toujours au Vietnam. J’étais censée aller en Inde, dans le Kerala, à la fin du mois, mais le destin en décide autrement : je n’ai plus assez de pages disponibles dans mon passeport, et je n’ai pas le temps de le renouveler donc je dois rentrer plus tôt que prévu. Le 18 novembre je rentre à KL, en quelques jours nous rendons notre appartement, on se dit au revoir et le 24 novembre je suis dans l’avion pour la France, alors qu’Arnaud continue sa route vers la Turquie.

Sichuan, Chine
Sichuan, Chine
Hanoï, Vietnam

Un nouveau départ

En décembre, je suis de nouveau en France. Après un an passé loin, je m’installe dans le nord, auprès de ma sœur à Arras. Désormais seule, je m’apprête à reconstruire ma vie dans cette nouvelle région. Je m’acclimate petit à petit et commence à chercher un appartement. Heureusement, le mois de décembre est aussi beaucoup rythmé par les fêtes de famille, je profite donc de ces moments de retrouvailles qui ont été très rares ces dernières années.

Le bilan du blog

En 2019, j’ai écrit 12 articles sur le blog. Un par mois en moyenne. C’est mieux que l’année passée, mais moins que les objectifs que je m’étais fixés. Tant pis. Je préfère publier des articles bien fournis et de qualité plutôt que des trucs bâclés pour atteindre absolument mes objectifs. D’autant que comme je passe mes journées à écrire pour les autres, j’ai un peu de mal à trouver l’énergie d’écrire pour moi.

En début d’année j’avais plein de bonnes intentions, mais celles-ci ont vite été perturbées par mon état émotionnel. Même si j’aimerais au moins terminer mes publications sur la Chine, je ne veux rien promettre pour 2020, car l’année s’annonce aussi très particulière.

Au niveau des réseaux, j’ai commencé l’année avec un ras-le-bol général. J’avais donc pris la décision de prendre beaucoup de recul. Et c’est ce que j’ai fait. La page FB n’est vraiment pas un exemple à suivre et au cours de l’année j’ai décidé de ne plus alimenter le compte Instagram du blog. Il existe toujours, mais je n’y poste plus rien. En revanche, je suis plus active sur mon compte perso. J’y partage du voyage, mais pas que, j’ai pris la liberté de parler de tout ce que je veux, quand je le veux et cela me plait bien mieux. J’apprécie donc de partager mes opinions sur tout un tas de sujets, mes découvertes, mes voyages, mais aussi quelques bribes de ma vie quotidienne.

Le bilan professionnel

Là où ma vie a été la plus stable, c’est certainement professionnellement. Travailler à deux était chouette, avoir un collègue de travail c’est cool quand même. Les clients étaient contents de notre travail et nous avons continué nos collaborations régulières. L’année a été ponctuée par quelques contrats supplémentaires. Globalement, ce n’était pas une ascension folle, mais on s’est maintenus et c’est ce qui compte. Disons que nous pouvions très bien vivre en Malaisie. Par ailleurs, cette tranquillité d’esprit professionnelle était la bienvenue compte tenu du plan personnel qui a été beaucoup plus compliqué. Je ne regrette en aucun cas ce choix professionnel et je pense sincèrement que c’est ce qui me correspond le plus. J’ai trouvé mon équilibre entre voyage et travail, reste plus qu’à huiler le tout pour pouvoir entrer sur la voie rapide et concentrer mon attention sur d’autres choses.

Conclusion

2019 aura encore été une belle année de voyage. Bali, le Cambodge, La Thaïlande, la Chine et le Vietnam au cours d’une année plus ou moins sédentaire en Malaisie. L’objectif de cette année était de développer notre activité à deux. Je ne suis pas sûre que les objectifs financiers ont été atteints, mais ce qui est sûr c’est que nous avons pu vivre tous les deux de notre activité de rédacteurs web, sans encombre, en Malaisie. Les chamboulements inattendus de notre vie personnelle ont cependant joué un rôle non négligeable dans le déroulement de cette année. Ce fut tout de même une belle année, pleine d’apprentissages et de jolies découvertes. Les voyages ont été un peu différents, car très orientés autour du travail. Mais j’ai aussi remarqué que j’aimais ça, être dans un beau cadre tout en prenant le temps d’y vivre une routine assez classique de travail. J’ai compris que ce mode de vie à mi-chemin entre la vie de nomade et de sédentaire est certainement le modèle qui me convient le plus.

Pour 2020, j’espère donc continuer sur cette voie : vraiment développer mon activité pour atteindre ce point où je peux venir et partir sans que cela impacte mon travail. De plus, retour en France signifie aussi que j’ai besoin de plus d’argent pour vivre au quotidien. Cette année, les voyages seront moins fréquents. Je n’ai plus envie de prendre l’avion pour partir deux semaines et j’arrive dans une région que je ne connais pas donc je pense profiter de cette opportunité pour découvrir de nouveaux coins comme le nord de la France, mais aussi la Belgique, le Pays bas et surement le Royaume-Uni. Il faut bien sûr le temps que je me stabilise et retrouve un équilibre seule, mon début d’année sera donc, à l’image du mois de décembre, plutôt tourné vers moi-même. J’ai aussi très envie de me tourner vers mes autres passions. Je ne sais pas à quel rythme je publierai sur le blog ou sur les réseaux sociaux (en tout cas, si vous voulez avoir des updates fréquents, c’est sur mon compte Instagram qu’il faut aller voir), mais je ne vous oublie pas. C’est juste que la vie est telle qu’il est parfois nécessaire de s’éloigner de certaines choses pour mieux se retrouver.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2020.

Pin It on Pinterest

Share This