Tour du monde : c'est décidé, on part ! | On Part Quand ?

Tour du monde : c'est décidé, on part !

Depuis le temps que je crève d’impatience d’écrire cet article!

Arnaud et moi avons une grande nouvelle à annoncer: nous partons en voyage! Non non, pas seulement le voyage en Algérie programmé fin juillet. Non, un plus grand voyage, une véritable aventure, comme on en avait envie et comme je vous l’expliquais dans cet article. On s’est décidé, on va faire un Tour du Monde. 

Oui oui, un tour du monde.

Bon d’accord, pas un tour du monde exactement, on ne va pas s’amuser à traverser tous les pays de notre belle planète. Non, nous sommes un peu plus modestes : nous parcourrons le globe d’Est en Ouest (ou d’Ouest en Est, ça on ne sait pas encore) en traversant les deux océans.

Voilà, c’est dit.

J’entends déjà vos questions: mais vous iriez ou? et comment? et vous partiriez combien de temps? patience patience! Je vais vous répondre, on a pensé à tout !

Quand?

Nous prévoyons un départ pour 2016, idéalement en début d’année, mais nous attendons la rentrée pour être sûrs du moment où nous partirons. En effet, vous savez que je termine mes études officiellement en septembre, du coup, je suis en ce moment même à la recherche d’un emploi temporaire. La durée de celui-ci déterminera exactement notre départ.

Comment?

faire un tour du monde en vanEn avion, mais pas trop, juste quand on n’a pas d’autre choix. Sinon, en bus, en bateau, en train, en vélo, en moto, en tuk tuk, à dos d’éléphant, de chameau, d’âne, à pied,…

Vous ne le savez peut-être pas mais il existe des billets tour du monde. En gros, en se tournant vers des agences spécialisées dans les tours du monde (oui oui ça existe!) telles que Zip World, Connaisseurs du Voyage ou Travel Nation (pour les plus connues), on obtient après discussions sur les itinéraires et les prix, un « billet tour du monde » qui est en fait l’accumulation de nos différents billets les uns à la suite des autres, d’un pays à l’autre.  On choisit là où on atterri et là d’où on veut repartir. Cette solution très pratique s’avère aussi plutôt avantageuse financièrement puisqu’on bénéficie des tarifs des agences de voyages, ce qui revient globalement moins cher que de cumuler ses vols secs, tout seul dans son coin comme un grand. Pas mal hein?

Oui… mais… nan…!

Nous on a décidé de ne pas en prendre. 

« Mais pourquoi? »  

Et bien tout simplement parce qu’on préfère être libres. Quitte à risquer de payer plus cher.

Oui parce que voyez-vous, les billets TDM c’est bien mais on ne peut pas changer sa destination. Une fois qu’on a payé, les destinations sont boucléefaire un tour du monde en avions et tant pis si on change d’avis. Or nous, on est jamais sûrs de rien, on change toujours d’avis.

Il suffit de voir le nombre de fois où on a changé nos projets de voyage…

En fait, nous on se dit que nos envies vont certainement changer au cours du voyage, on aura envie de rester plus longtemps que prévu quelque part, on voudra voir un autre pays, un en plus, peut-être un en moins, on est presque sûrs que nos désirs changeront et s’adapteront à notre voyage, aux rencontres que l’on fait, aux choses que l’on voit. Et si on décide de tout notre itinéraire presque un an à l’avance,  il y a quand même de fortes chances pour que, même avant d’avoir voyagé, nos envies se soient quelques peu modifiées.

Alors pour éviter ce genre d’écueil et parce que des amis qui reviennent de 3 mois en Asie ont fini de nous convaincre, on a décidé de n’acheter que notre premier billet – éventuellement le deuxième – et que pour le reste, on verrait sur place. Comme ça, si on veut rester 2 semaines quelque part au lieu des 3 jours pressentis, on pourra ; si on veut voir la Thaïlande au lieu du Cambodge, on pourra, si on trouve un bateau pour traverser le pacifique, on le prendra, etc. etc.

Alors oui, cette solution nous coûtera peut-être plus cher en transport et alors? si c’est le prix de notre liberté, on est prêts à le payer.

Ou? 

Partout.

Enfin non, pas vraiment. Principalement 3 continents: l’Amérique du sud, l’Asie et l’Océanie. Loin de nous l’idée de traverser chaque pays de ces trois continents, mais au moins ça vous donne une idée de là où nous trouver. Ce sont les trois continents qui regroupent toutes les choses de notre liste d’envies. On pourra voir des grandes villes et buller à la campagne, randonner sur des volcans et faire des balades à dos de cheval,  faire un road trip à moto et se dorer la pilule sur des plages paradisiaques  et on pourra même voir des dauphins. Le pied. Tout ce qu’on voulait.

Et sur place on fait quoi?

On profite. On vivra principalement de nos économies mais nous envisageons aussi de faire quelques expériences de volontariat en échange de service type HelpX ou Workaway. Entre nous, je rêve de travailler dans un centre qui prend soin des animaux au Costa Rica par exemple.

Le volontariat nous permettra d’être logés et nourris en échange de quelques heures de travail par jour. ça nous fait économiser et ça nous apportera énormément humainement. On sera au plus près des locaux, au contact des cultures et des traditions et ça, c’est super chouette.

Combien de temps?

faire un tour du mondeOn s’est fixé un an. Je pense en fait que la durée du voyage se décidera au fur et à mesure de nos dépenses. Le jour où nous n’avons plus de sous pour vivre, nous rentrons. Du coup, à nous de bien gérer notre budget pour pouvoir en profiter le plus longtemps possible. Si l’argent n’est pas un problème, nous rentrerons alors quand nous l’aurons décidé.

Pendant tout le temps où l’on sera sur les routes, on n’a pas prévu d’être complètement coupé du monde. Si le blog est là c’est un peu pour devenir la vitrine de ce voyage. Dès que je pourrais, j’écrirai des articles, ainsi vous pourrez suivre toutes nos aventures en mots et en photos. En bonus, nous avons aussi pensé à filmer nos aventures et à en faire des petits clips que nous partagerons dès que possible. J’ai trop aimé monter mon premier film après notre semaine à la montagne 😉

C’est important pour nous de garder un lien avec la France et nos proches, et j’ai aussi envie de beaucoup m’amuser avec ce blog donc je ferai en sorte qu’il y ait des petites choses à manger régulièrement 😉

 

Voilà, maintenant vous savez tout. Le départ n’est pas pour tout de suite mais mine de rien, le temps passe vite et je suis surexcitée. Il me tarde qu’arrive le mois de septembre pour pouvoir écrire des articles sur la préparation de ce Tour du Monde!

 

A très vite !

Laure

Pin It on Pinterest

Share This