4 activités pour visiter Chiang Mai comme un local | On Part Quand ?

Carnet n°35 - Visiter Chiang Mai en 4 activités originales

En cette fin de mois de janvier, nous quittons Bangkok par le train direction Chiangmai. Comme à notre habitude, nous restons une petite semaine à visiter Chiang Mai, histoire de voir pourquoi tant de monde apprécie cette ville. Petite visite dans « la rose du nord », Chiang Mai et ses alentours entre baignades, rencontre avec les éléphants et balade dans les rues de la ville.

Arriver à Chiang Mai par le train

Le train Express depuis Bangkok nous a déposé à Chiang Mai en 15h, comme prévu. Après une nuit passée à roupiller sur les couchettes grand luxe du train, nous pouvons, pour une fois, dire que nous sommes reposés et que nous avons économisé une nuit d’hôtel. On négocie un taxi collectif, et le temps de discuter avec les deux autres français assis en face de nous, nous sommes déjà arrivés chez Zoé Guesthouse.

Pour tout vous dire, on a vraiment galéré, la veille, au moment de réserver un hébergement. Tout était plein. La faute au nouvel an chinois ou à la météo défavorable dans le sud ? On n’en sait rien mais l’issue est la même : choisir son hébergement par défaut, c’est jamais une bonne chose. Ça aurait pu être pire, mais dans notre chambre au sixième étage sans ascenseur et entourés de chinois qui ne parlent pas anglais… on se sentait un peu seuls. Pour la communication, on repassera.

Nous n’avions réservé que deux nuits donc à peine arrivés, on en profite pour fouiner le web et se dégoter un nouveau chez nous pour les cinq nuits suivantes. Dans la foulée, on file repérer les loueurs de scooters parce qu’en effet, pour visiter Chiang Mai rien de tel que la conduite d’un deux roues. La ville n’est pas très grande mais l’est suffisamment pour que tout faire à pieds deviennent un peu pénible. Sans compter qu’Arnaud est plutôt content de pouvoir remonter sur un scooter (a défaut d’une moto). C’est donc sur notre monture de fortune rouge et blanche que nous sillonnerons les rues et visiterons Chiang Mai et ses alentours.

Que faire, que voir à Chiang mai ?

Chiang Mai est une ville qui à la côte a[big_title2]Title[/big_title2]uprès des « digital nomads » et autres expatriés notamment français. C’est vrai que la ville, qui se situe à la limite entre le modernisme des grandes villes et l’authenticité des villages, à de quoi plaire. Pour l’occasion donc, nous avons fait jouer nos relations pour connaître les choses sympa à découvrir à Chiang Mai. Entre deux pauses à l’ombre, nous avons passé une petite semaine à rayonner autour de la ville, histoire de goûter à la douceur de vie locale.

Que faire et visiter à Chiang Mai ?

Prendre un bain dans les sources d’eau chaude Sankanpaeng

L’une des premières choses qu’on a fait à Chiang Mai, c’est aller se relaxer (mouahahaha) aux sources d’eau chaude du coin. À environ trente kilomètres du centre-ville, se situent les sources chaudes de Sankampaeng. Un petit coin au calme, plutôt bien aménagé où les locaux viennent tremper leur pieds, se baigner et faire cuire leurs oeufs dans une eau plus ou moins chaude. L’endroit est idéal pour passer une après-midi en dehors de Chiang Mai, pour pique-niquer et profiter de toucher des doigts les coutumes de vie locale.

visiter Chiang Mai

Ainsi, comme tous les autres thaïlandais autour de nous, nous nous sommes assis au bord de la rivière aménagée et y avons trempé nos pieds dans l’eau bien chaude en sirotant un thé thaï glacé, notre nouvelle boisson favorite. Après un moment à discuter et observer les familles autour de nous, nous avons pris le chemin vers les grands bassins et la piscine d’eau minérale. Nous ne nous sommes pas fait prier pour nous changer et sauter dans l’eau qui avoisinait facilement les 45°C ! Pour couronner le tout, nous étions quasiment seuls dans cette piscine géante.

visiter chiang mai

visiter Chiang Mai

Après avoir barboté pendant une petite heure, c’est heureux et détendus que nous prenons le chemin de la sortie. Les sources d’eau chaude de Sankampaeng sont, pour nous, un endroit très chouette pour passer une partie de la journée à se détendre et à buller. En plus, le lieu n’est fréquenté que par des thaïs, et rien que pour ça, on vous le recommande.

Bon à savoir
Aller au SanKampaeng Hot Springs :

Tarifs : 100 Bath (~2,70€) l’entrée (accès à la rivière) / 50 bath (~1,35€) la piscine d’eau naturelle. Possibilité aussi d’accéder à des bassins et de se faire masser. 

Aller au lac Huay Tung Tao près de Chiang Mai

Le lendemain, on décide d’enfourcher la bécane pour se rendre au lac Huay Tung Tao, une autre adresse à voir près de Chiang Mai et recommandée par nos amis. Le lac se situe à une petite dizaine de kilomètres du centre-ville. L’endroit est quasiment désert (nous y étions en pleine semaine) mais nous promet encore une fois, un petit moment de détente au bord de l’eau.

visiter chiang mai

Tout autour du lac ont été construites des petites cabanes en bois sur pilotis. Bel abris pour se cacher du soleil de plomb, ces petites maisons nous permettent aussi d’être au plus proche de l’eau et de manger un morceau. On choisit un coin sur l’une des rives du lac un peu plus éloignée de l’entrée, on commande de quoi grignoter et on profite du calme ambiant. J’adore les maisons sur pilotis. Avec les rayons du soleil, les nuances de l’eau se reflètent sur le bois de la cabane. C’est une ambiance très bucolique.

Se rendre à l’Elephant Jungle Sanctuary, un refuge pour les éléphants

Chiang Mai est très connue pour ses tours dans des fermes d’éléphants. Beaucoup de polémique cependant ont vu le jour face aux conditions de vie des pachydermes dans ce type d’infrastructures. En effet, le tourisme de masse étant ce qu’il est, les agences n’hésitent pas à proposer à tout le monde des randonnées à dos d’éléphants notamment. Ces pratiques sont cependant très peu éthiques puisqu’elles entraînent une souffrance de l’animal, tant pendant le dressage que lorsqu’il transporte la nacelle dans laquelle nous sommes tout fier de monter.

Peut-être le savez-vous ou l’avez-vous remarqué, mais nous avons une éthique de voyage. Nous essayons au maximum d’éviter ce genre d’endroit où la vie animale ou humaine n’est pas respectée à sa juste valeur. Nous voulions certes rencontrer des éléphants mais nous ne voulions pas participer au jeu et au fléau du tourisme de masse. Nous savions qu’il existait un autre type d’endroit pour voir des éléphants à Chiang Mai : des refuges pratiquant le « no riding ». Deux refuges autours de Chiang Mai sont particulièrement connus : le Elephant Nature Park et le Elephant Jungle Sanctuary dans lequel nous avons été.

visiter chiang mai

Ici, les éléphants vivent plus ou moins en liberté dans la jungle mais ne sont en aucun cas attachés. Le refuge récupère les animaux mal-traités dans les fermes ou dans des cirques. En venant ici, on soutient donc le refuge et on participe à l’action de sensibilisation qu’il mène. Nous avions choisi de partir pour la demie-journée.

Au programme : on nourrit les éléphants et on se baigne avec eux dans la boue et dans la rivière. Les éléphants du Elephant Jungle Sanctuary sont manifestement habitués au contact de l’homme. En venant ici, il ne faut pas s’attendre à trouver des animaux sauvages. Néanmoins, l’expérience a été magique. On ne se lassait pas de leur donner des bananes et des pastèques, de leur étaler de la boue sur le dos et de les arroser avec l’eau de la rivière. Ces animaux sont vraiment impressionnants. Bref, nous recommandons cette expérience à tout le monde, ce n’est pas donné tous les jours de pouvoir approcher ces animaux de si près. On en garde un super souvenir !

visiter chiang mai

Bon à savoir

Tarifs  :

  • La demie journée 8h-13h ou 13h-19h : 1700 baths/personne (~45€)
  • La journée complète : 3400 baths (~90€)

Les tarifs sont assez élevés et c’est ce qui fait la différence avec les centres/fermes/refuges moins éthiques. Est compris dans le prix : le transport, la nourriture pour les éléphants, un repas dans le refuge (midi ou fin d’après-midi), un petit souvenir et les photos prises par le photographe (sur FB).

Possibilité de rester deux jours ou de faire du volontariat. Plus d’infos sur www.elephantjunglesanctuary.com/

Si le sujet vous intéresse, on vous conseille ces deux lectures :

Flâner dans les rues de Chiang Mai et sur le Night Market

Enfin, si vous ne savez pas quoi faire à Chiang Mai nous vous conseillons simplement de vous balader dans les rues de la vieille ville. Nous avons beaucoup apprécié nous balader dans les ruelles du centre-ville pour essayer de dénicher un nouveau petit resto, un café ou juste pour s’arrêter devant la beauté des temples omniprésents. D’ailleurs, en parlant de temple, n’hésitez pas à monter au Doi Suthep, le temple qui surplombe la ville. La vue y est pas mal, et la route pour s’y rendre est agréable en scooter car pleine de virages !

Visiter Chiang Mai

Visiter Chiang Mai

visiter chiang mai

Ici, on s’est aussi donné agréablement au jeu des massages. On s’est essayé aux massages thaï et je dois dire que je trouve ça très agréable ! Nous avons déniché deux trois salons de massages très biens et sommes aussi allés faire une bonne action en allant dans un salon où d’anciennes prisonnières nous massent.

Je crois que ce qui fait le charme de Chiang Mai, c’est sa vieille ville entourée de canaux. À la fois typique et moderne, à Chiang Mai on tombe à chaque coin de rue sur un autre très beau temple et des stands de street-food, tout en zigzaguant à scooter entre les gros pick-up à l’affût de petits restaurants ou d’une terrasse occidentale. On a beaucoup apprécié cette ville dans laquelle, malgré la circulation effrénée des véhicules, il règne une vie plutôt paisible.

visiter chiang mai

Enfin, le night market, quoique touristique, est aussi un chouette endroit pour passer une bonne soirée. On se régale devant les stands de nourriture (oui, encore !), et on déniche quelques petites choses pour agrémenter notre garde-robe. À cela s’ajoute l’une des choses que j’apprécie le plus en Thaïlande : les lampions et les guirlandes lumineuses dans les arbres. Je ne me lasse pas de les voir, partout, dès le soleil couché. De quoi donner un petit côté magique et enchanteur à la soirée.

Bon à savoir

Se rendre à Chiang Mai :

  • Depuis Bangkok, en train Express couchette, 15h de trajet. En 2nde classe, air conditionné : 790 baths (21€)  la couchette haute et 890 bath (~24€) la couchette basse (plus large). Sinon en bus pour 850 baths.

Où dormir à Chiang Mai ?

Nous avons logé dans 3 guesthouses différentes. On ne vous en conseille qu’une pour son rapport qualité/prix/ambiance imbattable :

  • Vida Guesthouse – 25 Ratchaveethee Road. 200 baths (~6€) la chambre double avec salle de bain privée et eau froide. une salle de bain commune avec eau chaude est aussi disponible au RdC. 350 baths (~10€) la chambre double avec salle de bain privée et eau chaude. Terrasse en roof top. Possibilité de tout réserver par eux : tours, excursions, bus, avion… Le personnel est très sympa. Trouvez votre hébergement à Chiang Mai.

Bonnes adresses à Chiang Mai :

  • Matsu, restaurant japonais très bon pour des prix plus que correct. Venir assez tôt pour être sur d’être servi. 16h-21h30; fermé le lundi.
  • Cooking love, cuisine thaï. Très bon, copieux et varié. On vous conseille le curry de mangue ou de noix de coco. Venez bien à l’avance car il y a toujours la queue !
  • Chiang Mai Women’s Correctional Institute – 200 bath le massage thaï. Massage des pieds, du visage (+ gommage), massage aux huiles essentielles. Les sous sont reversés à la fondation qui oeuvre pour la réinsertion des prisonnières. 

Si cet article vous a plu, épinglez-le ! 

visiter chiang mai

Pour continuer la lecture :

Restez connectés! Après avoir visité Chiang Mai, nous sommes partis à la découverte de Chiang Rai. Ça vous tente ?

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article vous a plu ?

Pourquoi ne pas en faire profiter vos amis ou le garder en mémoire ? Partagez cet article !