La trop belle Arequipa | On Part Quand ?

Carnet n°24 - Arequipa, la ville blanche

Arequipa.

Cette grande ville du sud du Pérou, qui me fait automatiquement penser au Dulce de leche (arequipe en Colombie), nous jette dans le bain du Pérou touristique après un mois passé dans le nord du pays, bien différent. On arrive vers 13h dans un hôtel repéré vite fait sur internet la veille. On s’installe, on prévoit de rester ici au moins une semaine. Cette grande ville nous paraît jolie et plutôt agréable à vivre.

Surnommée la ville blanche, la ville  est réputée pour son centre historique colonial mais pas que. C’est aussi le point de départ pour des treks dans le canyon de Colca, l’un des canyons les plus profonds du monde.

Nous avons passé la semaine à arpenter les rues du centre ville et un peu aux alentours. Nous avons mené ici une petite vie de quartier comme on aime : nous avons fait des rencontres très sympathiques, nous avons cherché des endroits où manger et sortir et nous avons fait quelques visites. En vrac, nous avons aimé nous balader sur la places des armes, au milieu des arcades, nous sommes tombés au milieu d’un défilé pour l’anniversaire de la ville, nous sommes retournés manger dans notre mercado préféré… Quelques photos pour illustrer Arequipa :

arches-plaza-armas

Les arches de la place des armes

arequipa-commerce

Le genre de boutique que l’on peut trouver au Pérou

cathedral-nuit-2

La cathédrale de la place des armes, de nuit.

defile-enfants

Arequipa fêtait son anniversaire

defile-femmes-jaunes

defile-arequipa

mercado-arequipa

la section fruits du marché d’Arequipa

kiosque-arequipa-rue

Le monastère Santa Catalina

L’une des attractions principales de la ville, c’est le monastère Santa Catalina qui, de 1570 à 1970 recueillait les nones cloîtrées. La visite dure deux bonnes heures et nous permet de découvrir cette immense prison dorée. Les lieux respirent l’architecture espagnole, les murs d’un rouge flamboyant et d’un bleu profond nous ont beaucoup fait penser au dédale de rues de Séville et à l’imposante Alhambra de Grenade. La découverte des lieux est une vraie partie de plaisir, on passe de patio en patio, découvrant au fur et à mesure la vie des nonnes de l’époque. Véritable ville dans la ville, le monastère Santa Catalina est, pour nous, l’une des choses à faire absolument à Arequipa. L’entrée n’est pas donnée (40 NS) mais ça en vaut le détour !

santa-catalina3

santa-catalina6

santa-catalina-puerta-azul2

santa-catalina5

Trois bonnes adresses pour les gourmands à Arequipa

Arequipa est une ville moderne et dynamique qui regorge de possibilités pour changer des habituels lomo saltado et seco de pollo du marché ou des bouis-bouis. Tourisme oblige, vous trouverez très facilement de quoi vous restaurer de façon plus européenne dans les rues de la ville. Ceci dit, vous paierez vos plats plus cher que l’habituel almuerzo à 8 soles et parfois la qualité ne suit pas forcément. Durant toutes nos pérégrinations gourmandes qui, croyez-nous, sont nombreuses, nous avons découvert deux adresses que nous ne pouvons que vous partager tellement on s’est régalés !

Chelawasi, pour de la bonne bière et de bons burgers

Si vous avez envie de manger un super burger, n’hésitez plus une seconde, foncez chez Chulawasi. L’endroit est petit mais l’ambiance est cool et amicale. Le staff vous accueillera avec le sourire, de bonnes bières et les meilleurs burgers que nous ayons mangé depuis un bail !

102 campo redondo, Arequipa | Environ 25 NS le burger (environ 7€)

El Buddha profano, pour un repas sain, savoureux et original

C’est un restaurant de sushis végétaliens. Oui oui, ça veut dire, des sushis mais sans poisson. Pas végétalien pour un sou, nous nous y sommes rendus suite aux avis sur Trip Advisor et effectivement on a été bluffé ! On oublie qu’il n’y a que des légumes et des herbes et on apprécie le mélange des saveurs tout autant que l’ambiance des lieux et les prix tout doux. Un véritable délice qui saura ravir les plus carnivores d’entre nous, malgré tout ! On vous le recommande chaudement, et croyez nous, votre porte-monnaie ne vous fera pas la gueule 😉

245 calle Bolivar, Arequipa | Menus et plats entre 16  et 20 NS (environ 5€)

Ratatouille, pour un bon almuerzo à la française

Cette adresse, c’est le meilleur rapport qualité/prix que nous ayons trouvé ! Pour toi, voyageur au long cours en mal de nourriture française, FONCE manger un almuerzo chez ratatouille ! Ici, on vous propose pour 8 NS un almuerzo comme au marché (entrée – plat – boisson) mais à la sauce française ! On mange encore du riz, du poulet ou du porc sauf que nos papilles sont bien contentes de retrouver des cuissons et des saveurs un peu de chez nous. La chicha morada est juste bien dosée. Les gazpachos de betterave ou de légumes sont excellents et pour les gourmands, la crèpe à la normande est vraiment pas mal non plus.

214 puente bolognesi, Arequipa | Menu du jour (almuerzo) à 8 NS (environ 2€)

Faire un trek dans le canyon del Colca

Beaucoup de touristes se rendent à Arequipa pour faire le célèbre trek du Canyon de Colca, l’un des plus profond du monde. Dans toute la ville vous n’aurez aucun mal à trouver une agence qui vous proposera un trek sur deux, trois ou même quatre jours dans le canyon. Les formules les plus courues sont celles de deux jours qui vous feront passer par des bains thermaux notamment. Nous n’avons pas fait ce trek, nous ne pouvons donc pas vous en dire plus. Nous avons pensé qu’il serait trop touristique à notre goût et les 70 soles d’entrée dans le canyon ont fini par trancher. (À noter : d’autres voyageurs nous ont dit qu’ils n’ont pas trouvé le canyon trop touristique quand même). Cependant, si vous souhaitez le faire, sachez qu’il est possible de le faire seul (sans agence) et de dormir dans des hospedaje sur les différents villages.

Comme on est sympas, on vous partage ici trois articles de blogueurs qui ont fait le trek en autonomie.

Enfin, pour ceux qui comme nous, ne sont pas trop emballés à l’idée de faire ce trek, nous avions trouvé un ealternative : le canyon de Cotahuasi. Beaucoup moins fréquenté et gratuit, le canyon offre aussi de belles possibilités de treks sur trois-quatre jours notamment. On avait vraiment envie de le faire mais nous n’avons pas pu (on vous en parle dans le prochain article 😉 ) mais nous vous invitons vraiment à vous renseigner sur cette possibilité !

arequipa-campagne

À deux pas de la ville…

arequipa-paysages

La campagne autour d’Arequipa, avec une belle vue sur le volcan Misti

Durant notre semaine, nous avons aussi retrouvé notre bonne copine de Puerto Lopez, Mélanie ! Après un mois sans se voir, c’est avec la banane que nous avons reformé notre team pour près de deux semaines mais ça aussi, on vous le racontera dans le prochain article, patience !

mel-laure-arno

Cet article n’est pas très long, et pour être honnête, je ne sais pas trop comment parler d’Arequipa. C’est pourtant une ville que nous avons appréciée, dans laquelle nous avons aimé nous balader et mener une petite routine pendant une dizaine de jours. Contrairement à d’autres villes du pays, Arequipa est jolie et plaisante et nous sommes sûrs que vous apprécierez tout autant que nous vous promener dans le centre historique, au milieu des murs blancs et foulant le sol pavé.

Bon à savoir

Se rendre à Arequipa ?

Depuis Lima : comptez 16h de bus et au moins 60  NS ( environ 16€) pour un semi-cama.
Depuis Ica : 10h de bus, au moins 50 NS pour un semi cama.
Depuis Cuzco : 11h de bus et au moins 40 NS (environ 10€) en semi cama.

Où dormir à Arequipa ?

Nous avons loger pendant tout notre séjour à l’hostel Econunay. Propre, petit dej’ inclus, cuisine et terrasses à disposition. Le staff est très sympa et l’ambiance à la cool. Prix en dortoir : 25 ou 31 NS (Entre 6 et 10€) / Chambre double à 70 soles. Vous pourrez trouver moins cher dans le coin mais on vous le recommande quand même pour la qualité du service et l’ambiance.

______________________________

La semaine prochaine, on vous parlera de notre road trip en stop dans la région d’Arequipa : 10 jours à la rencontre des populations, dans des villages inconnus des touristes. Le Pérou hors des sentiers battus, ça vous dit ? 

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article vous a plu ?

Pourquoi ne pas en faire profiter vos amis ou le garder en mémoire ? Partagez cet article !