Ma technique infallible pour trouver des billets d'avion pas chers

Lorsque l’on part en voyage, les billets d’avion coûtent plutôt cher. Entre les prix qui augmentent avec le temps, ceux qui augmentent en fonction de nos recherches, les nombreux comparateurs de voyages, on ne sait plus où donner de la tête ni comment s’en sortir face à ce foisonnement d’offres et de promotions. Je vais donc regrouper ici les différentes méthodes qui me semblent être les plus pertinentes pour trouver le prix le moins cher de votre billet d’avion, Graal de tout voyageur. Je n’aborderai pas ici la thématique des billets d’avion tour du monde, dont je serai certainement amenée à parler un peu plus tard et qui fera donc l’objet d’un autre article. J’aborderai plutôt dans cet article les différents outils et conseils que j’ai pu regrouper au cours de mes nombreuses pérégrinations sur la toile à la recherche du billet d’avion pas cher ou plutôt celui qui sera au meilleur prix.

Pour illustrer mes dires, je vais prendre l’exemple d’un vol Aller Paris – Colombo (Sri Lanka), classe éco pour le 01 juin 2015, sur un vol avec au maximum 1 escale tout au long de l’article. Attention, les tarifs changeant très vite, il est important de comprendre que ce test est plutôt destiné à vous montrer les variations pratiquées d’un site à l’autre.

  • Les comparateurs pour de vols pas chers: Edreams, Kayak, Skyscanner et Momondo

Edreams  et Kayak : Classiques mais efficaces

Je commencerais cet article en vous parlant de deux comparateurs plutôt classiques mais sur lesquels j’ai toujours trouvé les billets d’avions les moins chers : Edreams et Kayak.

Kayak reste mon préféré, j’aime son design que je trouve bien plus agréable que sur Edreams, cependant, force est de constater que ce dernier m’a toujours proposé des tarifs très concurrentiels. Généralement, les deux comparateurs se suivent de près. Je vous ferais simplement remarquer qu’il m’est arrivé, sur Edreams, de voir des tarifs vraiment pas cher lors d’une recherche mais en fait, en cliquant sur l’offre et en allant plus loin dans le choix du vol, le prix s’était subitement transformé et avait pris quelques centaines d’euros sous prétexte que les vols (et donc les prix) annoncés au départ n’étaient plus disponible… Donc petite mise en garde si vous trouvez un tarif vraiment très bas par rapport à d’autres comparateurs, il y a anguille sous roche ( je dirais même baleine sous caillou), préférez vous fier à Kayak dans ces cas-là. De plus, Kayak possède une fonction de recherche avec dates flexibles jusqu’à 3 jours avant ou après la date voulue ce qui est très pratique pour trouver le meilleur prix !

Pour notre vol d’exemple (Aller Paris – Colombo, le 11/06/2015) :

  • Edreams propose un vol à 443€
  • Kayak propose le même à 432€.

Skyscanner : Sans traçage et idéal lorsqu’on ne sait pas où aller

Skyscanner est un comparateur un peu moins connu mais non moins intéressant. En effet, il semblerait que contrairement aux autres comparateurs, il ne soit pas équipé d’un « traceur ». Vous savez, cet algorithme qui permet de tracer nos adresses IP pour repérer nos recherches récurrentes sur un certain voyage et ainsi de nous proposer des prix plus élevés à chacune de nos visites dans le but de nous faire finaliser l’achat. Vous ne saviez pas ? Bon, désormais vous êtes au courant. Ne vous inquiétez pas, il existe une solution pour éviter ce genre de pièges : se connecter depuis un autre ordi (et une autre connexion internet) au moment de l’achat des billets. Bref, Skyscanner peut donc s’avérer être plus intéressant à ce niveau-là. Là ou Skyscanner sort aussi son épingle du jeu, c’est grâce à sa fonction de recherche qui ne nécessite pas forcément d’indiquer une destination. Idéal donc pour les indécis ou pour les aventuriers (ou les aventuriers indécis), laissez vous guider par le comparateur avec pour seuls critères de choix, la date et le prix!

Pour ce qui est du prix de notre vol test, le site propose le vol avec une escale (le même que sur Edreams et Kayak) à 447€.

 Momondo : Le petit oublié 

Momondo est peut-être le moins connu des quatre comparateurs. Pour moi, il reste l’un des plus intéressants car il propose une multitude de conseils et d’informations sur la destination qui nous intéresse. En effet, en cherchant un vol, en plus de la liste des prix pratiqués par les compagnies, on peut y trouver : un graphique bâton qui montre l’évolution des prix sur l’année pour le vol recherché, une évaluation du rapport temps de vol/prix du billet pour chaque vol, la proposition du vol le plus rapide et celui du vol au meilleur rapport qualité prix. Et en plus, si on clique sur le lien « vision Vol pour  + le vol recherché » on accède à une page pleine de graphique tous plus beaux et plus intéressants les uns que les autres ! Je vous laisse observer. Momondo est mon préféré pour toutes ces petites infos super utiles et son design très agréable.

(cliquez pour agrandir les images)

Momondo_graphique GénéralMomondo_moment-journéeMomondo_saison

Prix du vol test :  449€

  • Google Flight, la puissance de Google à votre service

Il reste encore un outil dont j’aimerais vous parler car je le trouve plutôt pertinent : Google Flight. On le sait bien, Google sait tout faire et est notre meilleur ami dans bien des situations et encore une fois, il ne déroge à la règle en proposant aux voyageurs son comparateur sous forme de tableau et sous forme de carte (probablement mon préféré).

En arrivant sur la page d’accueil de Google Flight, on peut directement entrer sa recherche dans les champs prévus à cet effet ou bien naviguer sur les différentes propositions qui sont générées en cliquant sur les images du dessous. Si vous tapez votre recherche, vous atterrirez sur une liste comparative classique qui vous met en avant les vols les moins chers, il vous suffit de cliquer sur celui qui vous intéresse pour en savoir plus et accéder au paiement.

Notre vol test apparaît à 475€ au minimum pour 1 escale.

Sinon, sur la page d’accueil, dans la rubrique « destinations populaires » vous pouvez agrandir une carte. Vous cliquez sur « agrandir la carte » et devant vous se dresse alors une carte du monde avec une barre de recherche en haut à gauche de la page. Vous entrez vos informations de recherche et, sur la carte apparaitront les villes et des prix. Cette carte vous permet en fait de vous rendre compte de l’évolution du prix du billet depuis votre ville de départ vers la ville choisie mais aussi de voir si, une ville proche de celle que vous visiez peut vous permettre de voyager à moindre cout. Par exemple, si vous voulez aller en Mongolie, vous vous rendrez compte qu’il est plus avantageux d’atterrir à Pékin et de rejoindre la Mongolie par la terre que d’arriver directement à Oulan-Bator.

Enfin, l’outil ITA Matrix Software par Google aussi vous permet de connaitre le prix d’un vol sur un mois en cochant la case « see calendar of lowest fares » lors de votre recherche. Vous pouvez ainsi choisir les dates qui proposent les vols les moins chers à l’aide du calendrier présenté. On se rend alors compte, que pour notre vol test, au lieu de partir le 1er juin, nous ferions mieux de partir le 11 ou le 12. A la date initialement prévu, le vol avec une escale est à 475€ alors qu’en partant 10 jours plus tard, on peut bénéficier d’un vol à 371€.

Pour conclure, en se séparant des comparateurs classiques que l’on trouve en première ligne dans les recherches Google, on peut profiter d’outils très complets qui permettent, utilisés simultanément, de nous faire une idée bien précise du marché aérien. Pour ma part, lorsque je cherche un vol, dans un premier temps j’utilise Kayak pour avoir une idée des prix puis, j’utilise ITA Software et la carte Google Flight pour définir plus précisément mes choix de destinations et de dates. Enfin, Momondo permet de façon très ludique d’avoir une connaissance du moment à privilégier pour partir en vacances ! Ensuite, l’astuce pour être sur d’obtenir le meilleur prix possible est de jongler et jouer avec ces différents outils.

Et vous, quelles sont vos solutions pour trouver des vols moins chers ?

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article vous a plu ?

Pourquoi ne pas en faire profiter vos amis ou le garder en mémoire ? Partagez cet article !