Savai'i, la grande île de Samoa | On Part Quand ?

À Savai’i nous prévoyons de nous déplacer en stop, en bus ou en taxi, selon les choix que nous aurons. Des notre arrivée, nous mettons le cap sur Manase, endroit que l’on nous a recommandé plusieurs fois. On loupe le bus à la sortie. Du bateau donc nous prenons le taxi.

Pendant les 45 minutes de trajet qui nous sépare de notre étape, nous admirons les paysages de l’île. Savai’i ressemble à Upolu mais semble encore plus calme. On nous a même dit que la.mer était encore plus transparente. Nous verrons bien. La végétation en tout cas est toujours aussi belle.

A Manase, nous nous installons chez Régina pour quelques jours. Dans son petit jardin en bord de plage, les journées sont douces et agréable. En plus on y mange bien. Depuis notre fale, chaque matin nous apercevons le lever du soleil. Ici, les tortues viennent aussi nous faire quelques coucou en fin de journée lorsque la marée remonte. C’est gratuit, elles sont sauvages, et on adore !

À Manase nous faisons la rentre de Safia et Nico un couple franco-urugayen vivant en Nouvelle Zélande. Ils partent le même jour que nous, dimanche. Comme tous les dimanches à Samoa, il ne s’y passe pas grand chose. Les Samoa vont à l’église et se retrouve pour un l’umu, le déjeuner traditionnel Samoa dans lequel on mange du poisson, de Talo et de la crème de coco cuits au feu. Nos hôtes nous invitent d’ailleurs à nous joindre à eux. Nous les accompagnons à l’église du village puis nous delectons du repas. Dans l’après midi, Safia et Nico, qui ont loué une voiture, nous proposent gentiment de nous déposer là où nous souhaitons aller. Nous n’avons pas vraiment de plan à part celui d’aller vers l’Est de l’île.

C’est comme ça que nous nous retrouvons dans notre petit coin de paradis à Savai’i . Le hasard des rencontres nous mène un peu plus à l’est sur la côte nord de Savai’i, dans un lieu absolument charmant. Au bord de la mer turquoise assortie d’une petite crique de roches volcanique. Nous profitons de fale confortable et d’une vue splendide sur l’île qui ‘ous fait face.  La couleur de l’eau est incroyable et le jardin pousse à la fête te et au repos. Ajoutez à cela un petit déjeuner excellent, un dîner digne d’un hotel de luxe et un staff hyper amical et vous comprendrez pourquoi on est restés ici pendant 3 nuits. Nous étions encore un peu plus au paradis.

Pendant ces trois jours nous avons fait du kayak jusqu’à la petite île, profité de l’eau turquoise. Nous avons aussi été le plus à l’est de l’île vers le village de Faleupolo. La plage est très belle à cet endroit réputé pour les coucher du soleil. Dans le coin on trouve aussi une “canopy walk”, un pont suspendu qui mène à la cime des arbres. En haut on a l’impression de surplomber un énorme champ tellement la végétation est dense !

Un autre point d’intérêt sur savai’i.i : les blowholes. Les côtes formés par les roches volcaniques ressemblent à des champs de lave sur la mer. À force du temps et du fracas des vagues, des trous de sont formés dans la roche, créant de gigantesque geysers d’eau lorsque les vagues s’y infiltrent. C’est impressionnant ! Le paysage est superbe et on est restés un moment à admirer la force de la nature. A marre basse, toutes les vagues ne s’infiltrent pas dans les trois, on a donc pu se balader sur le champs de lave et s’approcher des trous. De quoi se faire bien mouiller quand une grosse vague arrive sans prévenir…

Enfin, nous avons été profiter de l’eau douce au pied de la cascade Afauau au sud de l’ile. Probablement la plus belle cascade et baignade que nous avons fait au Samoa. L’endroit est tout simplement magnifique. Entouré par des murs de végétation, l’eau du bassin est turquoise et l’on peut sauter à certains endroits. De quoi passer de bonnes heures de détente à profiter de l’eau du soleil et d’un bon pique nique. En plus nous étions seuls, bref, cet endroit était absolument génial !

Après une semaine de pure détente, il nous faut retourner à Apia. Nous rentrons en même temps que nos amis mais restons deux jours de plus dans la capitale en attendant notre avion. Enfin, le 25 novembre, il est temps pour nous de quitter Samoa et de rentrer à la maison la tête pleine de magnifiques souvenirs.

Pin It on Pinterest

Share This

Cet article vous a plu ?

Pourquoi ne pas en faire profiter vos amis ou le garder en mémoire ? Partagez cet article !